Skip to content

Une première aide à l’investissement pour les Centres Hospitaliers gersois

Face aux enjeux que traversent nos hôpitaux, le Gouvernement et la majorité s’engagent dans une réforme en profondeur de notre système de soin, qui a trop longtemps souffert d’une politique de baisse des moyens. Il est aujourd’hui urgent de repenser le financement de l’Hôpital, pénalisé par la mise en œuvre de la tarification à l’acte, notamment dans nos territoires ruraux, mais également son fonctionnement en travaillant sur la valorisation des métiers médicaux et paramédicaux, en libérant du temps médecin et en améliorant le fonctionnement des urgences. 

Dans le prolongement des annonces du Plan « Ma Santé 2022-Investir pour l’Hôpital », je me réjouis qu’une première aide à l’investissement ait été allouée au département du Gers à destination des Centres Hospitaliers, pour un montant total d’1,5M€. Cette aide vise à soutenir les investissements courants nécessaires et permet d’assurer une activité de soins dans les meilleures conditions en accompagnant également les équipes soignantes. 

Concernant le Centre Hospitalier d’Auch, celui-ci est dans une situation particulièrement complexe, liée à un manque de spécialistes ainsi qu’à des infrastructures vieillissantes. Je suis notamment intervenu auprès de Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé pour l’alerter sur les dossiers du scanner et de la cardiologie, et je serai très attentif à l’évolution de ces deux dossiers, cruciaux pour l’accès aux soins des gersois. 

Je me réjouis aujourd’hui de l’engagement de la Ministre Agnès Buzyn, qui a acté le déblocage de deux budgets exceptionnels de 750 000€ pour un soutien conséquent à l’investissement courant et de 1,3M€ pour des travaux. 

Après une hausse de 2,3% en 2019, les dépenses de santé vont augmenter cette année de 2,5%. 

Pour les autres hôpitaux gersois concernés par cette aide à l’investissement, 800 000€ sont également alloués aux Centres Hospitaliers de Condom (100 000€), Gimont (100 000€),

Mirande (100 000€), Nogaro (100 000€), Vic-Fezansac (100 000€), à l’établissement de santé de Lomagne (100 000€), Mauvezin (150 000€) et enfin Lombez-Samatan (50 000€). 

Je tiens à saluer cette aide nécessaire à nos hôpitaux gersois afin de garantir à tous, patients comme professionnels, une perspective de transformation de notre système de santé efficace et salutaire. 

Permanence parlementaire

7 Rue d’Étigny, 32 000 AUCH

05 62 66 74 22

Sur les réseaux sociaux
logo La République En Marche
logo Assemblée Nationale