Echanges entre la Ministre Olivia Grégoire et les structures gersoises de l’ESS

OLIVIA GREGOIRE, SECRÉTAIRE D’ÉTAT AUPRÈS DU MINISTRE DE L’ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE LA RELANCE, CHARGÉE DE L’ÉCONOMIE SOCIALE, SOLIDAIRE ET RESPONSABLE

J’ai eu le plaisir d’organiser une visioconférence entre la Ministre Olivia Grégoire et les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire du Gers.

“L’Economie Sociale et Solidaire est un mode d’entreprendre et de développement économique adapté à tous les domaines de l’activité humaine.”

Loi 31 juillet 2014

Les acteurs de l’ESS ont pu échanger pendant plus d’une heure sur de nombreux sujets. Ainsi, Kanope, AG2i, Territoire Action Emploi, l’IME Mathalin, la Banque Alimentaire et Terra Alter ont fait part de leurs remontées terrain face à la crise, mais aussi de leurs inquiétudes, nécessités, questionnements ou encore de leurs projets : la discussion fut totalement libre et ouverte.

Cette occasion a permis à la Ministre d’être informée des projets en cours, soutenus par le Plan de Relance, mais aussi des réalités locales de notre territoire rural. L’ESS est très ancrée dans le département : le Gers se hisse à la 18ème place sur 101 départements, en terme de poids de l’ESS dans le total des emplois salariés.

Le dispositif UrgencESS :

La Ministre a tenu a rappeler les nombreux dispositifs de soutien aux acteurs de l’ESS. Outre les aides conventionnelles, (PGE, fonds de solidarité, exonération de charges…) Madame Grégoire a mis en place le dispositif “UrgencESS”, spécifique au secteur. Les outils sont les suivants :

  • la synthèse des mesures mises en place par le Gouvernement. Ce guide est régulièrement actualisé et contient l’ensemble des mesures de soutien (fonds de solidarité, PGE, plan de soutien sectoriels…) ainsi que les références utiles.
  • un numéro vert, afin de répondre à vos questions, mis en service par Bercy et qui intègre les question très spécifiques au secteur de l’ESS : 0806 000 245
  • une adresse mail unique et spécifique aux acteurs de l’ESS afin d’obtenir des renseignements : infocovid.ess@cabinets.finances.gouv.fr
  • De plus, les structures pourront accéder, dès janvier 2021, au fonds d’urgence doté de 30 millions d’euros. Ce fonds viendra au secours des petites associations employeuses de moins de 10 salariés qui ont des difficultés à traverser la crise, sans exclure d’autres structures de l’ESS qui en auraient besoin. L’aide sera comprise entre 5000 € et 8000 € et sera fléchée en priorité vers les associations de moins de 10 salariés qui n’ont eu accès à aucune aide et celles qui exercent dans le domaine économique. Cette aide doit permettre aux associations de poursuivre leur activité pendant la crise, de financer les emplois de leurs salariés et de pallier les difficultés liées à la trésorerie. 

Une nouvelle Plateforme de soutien:

La Ministre nous a présenté lors de cet échange un nouvel outil : un portail dédié aux acteurs de l’ESS, disponible depuis le 10 décembre.

Cet assistant projet vous permet d’identifier les principales mesures de soutien applicables aux structures de l’ESS, ainsi que les points de contact et informations utiles pendant la crise : en renseignant quelques questions, les synthèses des différentes mesures adaptées à votre situation vous seront accessibles en un clic, ainsi que les contacts utiles pour accéder à ces mesures.

“C’est une économie à part, mais une économie à part entière. Elle existe beaucoup plus dans les territoires qu’à Bercy, mais le fait que le secrétariat d’Etat soit rattaché à Bercy permet d’aller chercher plus facilement les financements, les budgets, qui permettent à l’ESS de passer la crise.” 

Olivia Grégoire, Secrétaire d’Etat

Je remercie encore Madame la Ministre pour son soutien et son écoute. Je suivrai avec grande attention les différents projets et leur concrétisation sur notre territoire. L’ESS a su montrer sa richesse, sa pertinence et sa légitimité, d’autant plus face à la crise que nous traversons… Nous devons continuer de porter au plus haut ce modèle économique altruiste.