Plan de relance dans le Gers : l’État s’engage pour notre territoire

Pour plus de détails sur les 3 volets du Plan de Relance dans le Gers :

Plan de relance dans le Gers : volet écologique

Plan de relance dans le Gers : volet compétitivité

Plan de relance dans le Gers : volet cohésion des territoires

France Relance : un plan d’investissement massif pour notre économie

Qu’est-ce que le Plan de Relance ?

Face à la double crise économique et sanitaire que nous connaissons, l’État a pris un engagement fort : il soutiendra nos entreprises et nos salariés, quoi qu’il en coûte.

Le Plan de Relance est un plan d’investissement pour tous les français qui ambitionne de préparer la France de 2030. Il permettra de relocaliser nos activités industrielles, décarboner notre économie, et créer des emplois.

Concrètement, c’est :

  • 100 milliards d’euros d’investissements publics d’ici 2022
  • 30 milliards d’euros pour financer la transition énergétique
  • 34 milliards d’euros pour la compétitivité et l’innovation
  • 36 milliards d’euros pour l’emploi, le développement des compétences et la cohésion des territoires

Quelle mise en œuvre de France Relance dans le Gers ?

Le plan de Relance a des effets très concrets sur notre territoire.

Sur le volet écologique, 69,4 millions d’euros sont alloués au Gers, dont 37 déjà engagés.

Sur la compétitivité, ce sont également 69,4 millions d’euros investis, dont 22,4 déjà mis en œuvre.

Enfin, sur le volet cohésion des territoires, 30 porteurs de projets gersois ont bénéficié de 5,4 millions d’euros de dotation exceptionnelle de la DSIL au titre du plan de relance.
De plus, 62 projets de rénovation énergétique de bâtiment public ont été accompagnés, à hauteur de 4,6 millions d’euros.

Quelques exemples de mise en œuvre de France Relance dans le Gers

L’entreprise Air Support à Pujaudran, bénéficiaire d’une subvention dans le cadre
du fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique

Fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique

Les filières automobile et aéronautique sont des piliers de l’industrie française. Elles s’appuient respectivement sur près de 400 000 et 300 000 emplois industriels.

Afin que ces filières stratégiques puissent rebondir après la crise, le président de la République et le Gouvernement ont annoncé le lancement de deux fonds de soutien aux investissements et d’accompagnement. Ils sont dotés de 600 millions d’euros sur 3 ans. Ces fonds entendent accélérer la diversification, la modernisation et la transformation écologique des filières aéronautique et automobile.

L’entreprise Parera de L’Isle-Jourdain, bénéficiaire de l’appel à projet France Relance “Territoires d’industrie”

Territoires d’industries

Le programme de reconquête industrielle “territoires d’industrie” propose un soutien prioritaire aux projets industriels les plus structurants.

Inscrit au cœur du plan France Relance, il est doté de 700 millions d’euros d’ici 2022 à l’échelle nationale.

Ce fonds d’accélération a déjà permis l’accompagnement de 531 projets industriels en France, dont 3 dans notre département.

La transition numérique accessible à tous avec Gers Développement
150 000 euros d’aide dans le cadre de “Fabriques de territoires”

L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) Fabriques de territoires soutient le développement de 360 fabriques de territoires définies comme des tiers-lieux structurants capables d’augmenter la capacité d’action des autres tiers-lieux du territoire dans lequel ils s’inscrivent. Le budget de l’AMI est établi à 54 millions d’euros suite au Plan de relance. L’État soutient à hauteur de 75 000 à 150 000 €, sur 3 ans, les fabriques de territoires, le temps pour ces structures de conforter leur équilibre économique.

Créée comme une pépinière d’entreprises, Gers Développement propose depuis un an un “fablab” consacré aux loisirs créatifs, et un pôle audiovisuel. Ses animateurs souhaitent aujourd’hui mieux soutenir les initiatives d’accès à la culture numérique pour les particuliers et proposer des formations et des accompagnements aux entreprises et aux associations. Cette pépinière est désormais un tiers-lieu formidable qui va accompagner les entreprises dans leur transition digitale et favoriser l’accès des particuliers au numérique.

La cathédrale d’Auch profite du Plan de Relance

La cathédrale Sainte-Marie d’Auch, monument historique classé appartenant à l’État, va bénéficier de crédits de France Relance pour une nouvelle tranche de travaux de restauration portant sur les élévations extérieures des chapelles rayonnantes du chevet et les vitraux d’Arnaut de Moles.

Cette nouvelle campagne d’1,3 million d’euros, fait partie des 23 projets soutenus en Occitanie dans le cadre de France Relance. Elle bénéficie de ses crédits à hauteur de 580 000 euros (Plan Cathédrales), qui vont permettre d’engager toutes les tranches dès le lancement du chantier.

Cette opération s’inscrit dans la continuité d’un grand chantier qui se déroulera sur l’ensemble du chevet et de ses treize chapelles, incluant les dix-huit verrières d’Arnaut de Moles qui sont considérées comme des chefs-d’œuvre de la Renaissance.

Ce chantier, entièrement financé par l’État, débutera en mai 2021 et durera 32 mois. Il permettra la remise en état des maçonneries et pierre de taille des parements extérieurs, contreforts et arcs-boutants des chapelles, la sauvegarde et la restauration de trois verrières basses du XVIe siècle et de deux verrières hautes du XVIIe siècle.

Comment bénéficier de ces mesures ?