Semaine du 24 mai 2021

Vous voulez recevoir l’essentiel de ma semaine directement par mail ?
Pour ne rien manquer de mon actualité, inscrivez vous ici !

Chères amies, chers amis,

Comme tous les vendredis, j’ai le plaisir de partager avec vous l’essentiel de mes actions de la semaine écoulée.

L’occasion de faire un zoom sur la mise en œuvre du Plan de Relance dans notre département. Sur les 10 milliards d’euros du plan de relance, ce sont environ 500.000 millions qui sont investis directement dans le Gers. C’est de l’argent en faveur de l’emploi, de la réinsertion, de l’écologie, de l’apprentissage ou encore du patrimoine. Il s’agit d’un levier de développement formidable pour notre département.

C’est aussi l’occasion de revenir sur le vote de deux propositions de loi à l’Assemblée Nationale, une sur le foncier agricole et l’autre sur la valorisation de nos pompiers. Deux lois en faveur desquels j’ai voté, car elles apportent beaucoup non seulement pour notre pays mais en particulier pour le Gers.

Enfin, vous trouverez également dans cet essentiel de ma semaine les déplacements que j’ai effectué dans notre circonscription, notamment ma visite au collège Mathalin afin d’échanger avec les élèves dans le cadre de la semaine de la citoyenneté.

Tout cela et bien d’autres choses encore dans cet essentiel de ma semaine.

Je vous en souhaite une bonne lecture et vous dis à bientôt.

Zoom sur le Plan de Relance dans le Gers

Face à la double crise économique et sanitaire que nous connaissons, l’État a pris un engagement fort : il soutiendra nos entreprises et nos salariés, quoi qu’il en coûte.

Le Plan de Relance est un plan d’investissement pour tous les français qui ambitionne de préparer la France de 2030. Il permettra de relocaliser nos activités industrielles, décarboner notre économie, et créer des emplois.

Le plan de Relance a des effets très concrets sur notre territoire.

Sur le volet écologique, 69,4 millions d’euros sont alloués au Gers, dont 37 déjà engagés.

Sur la compétitivité, ce sont également 69,4 millions d’euros investis, dont 22,4 déjà mis en œuvre.

Enfin, sur le volet cohésion des territoires, 30 porteurs de projets gersois ont bénéficié de 5,4 millions d’euros de dotation exceptionnelle de la DSIL au titre du plan de relance.
De plus, 62 projets de rénovation énergétique de bâtiment public ont été accompagnés, à hauteur de 4,6 millions d’euros.

Le Plan de Relance se structure autour de trois volets :
écologie, compétitivité et cohésion des territoires

Chaque volet représente un investissement important pour notre département. Que ce soit pour l’écologie, la compétitivité ou l’aspect cohésion des territoires, l’État s’engage en faveur du Gers.

Retour sur chaque volet du plan de relance dans le Gers ci-dessous :

Plan de relance dans le Gers : volet écologique

Plan de relance dans le Gers : volet compétitivité

Plan de relance dans le Gers : volet cohésion des territoires

A l’Assemblée Nationale

Proposition de loi sur la régulation de l’accès au foncier agricole

Mardi, j’ai voté en faveur de la proposition de loi portant mesures d’urgence pour assurer la régulation de l’accès au foncier agricole.

A l’heure où la crise sanitaire souligne la nécessité de renforcer la résilience de notre agriculture, ce texte est un premier pas essentiel pour protéger nos terres agricoles et renouveler les générations dans le monde agricole et le monde rural.

Le vote de ce texte signe une étape décisive pour la pérennité de notre modèle agricole, la préservation de l’environnement et la vitalité des territoires et emplois ruraux.

Mercredi, j’ai voté pour la proposition de loi “Pompiers et volontariat”.

C’est une fierté pour l’Assemblée Nationale que ce texte ait été voté à l’unanimité. Il va permettre de renforcer notre sécurité civile, coordonner les acteurs du secours d’urgence et reconnaître leur sacrifice avec la création des pupilles de la République.

Commission des Finances

Le printemps de l’évaluation a commencé ce mardi 25 mai et se poursuivra jusqu’au mercredi 9 juin. Jeudi, nous avons évalué les missions Culture et Médias avec la ministre de la culture Roselyne Bachelot. Nous avons pu aborder avec elle la réouverture des lieux culturels, les coûts engendrés par leur fermeture prolongée ou encore la mise en place du pass culture pour les jeunes jusqu’à 18 ans.

Inauguré en 2018, le Printemps de l’évaluation a pour ambition, en renforçant les modalités d’examen du projet de loi de règlement, de devenir le lieu de convergence des travaux d’évaluation des politiques publiques de l’Assemblée nationale. La commission des finances adopte en début d’année un programme d’évaluation. Dans ce cadre, chaque rapporteur spécial travaille sur un thème d’évaluation qu’il a proposé, en procédant aux enquêtes et auditions nécessaires. Je suis pour ma part rapporteur spécial sur la mission Relation avec les Collectivités Territoriales avec le député de la Corrèze Christophe Jerretie.

Tous les ministres sont ensuite auditionnés par la commission des finances fin mai-début juin et interrogés sur les performances des politiques publiques dont ils ont la charge. Enfin, en séance publique, ces questions sont examinées au cours d’une semaine de contrôle, à la fois par l’inscription de sujets à l’ordre du jour par les groupes politiques et par l’organisation

Sur le terrain

Échanges avec la Confédération paysanne du Gers

Je me suis entretenu jeudi après-midi en visioconférence avec certains membres du conseil d’administration de la Confédération paysanne du Gers. Cet échange a permis de revenir sur la crise de l’influenza aviaire ainsi que de faire un point sur les arbitrages du plan stratégique national adoptés en prévision de la future PAC. Nous avons également évoqué certaines mesures du plan de relance telles que “Plantons des haies” et du Plan protéines végétales.

Rencontre avec les élèves du collège Mathalin d’Auch

Dans le cadre de la  “Semaine de la citoyenneté” au collège de Mathalin à Auch, je suis intervenu vendredi auprès de quatre classes de 4ème pour leur parler du rôle de député. Les élèves m’ont posé des questions sur mon travail de député à l’Assemblée et en circonscription ou encore sur mon parcours et l’organisation de mon emploi du temps.

Nous sommes également longuement revenu sur l’examen du projet de loi climat dont j’étais rapporteur général.

Merci au personnel éducatif et aux jeunes pour leur accueil. C’était un plaisir de leur expliquer le rôle d’un député et le fonctionnement de notre démocratie.

Rencontre avec l’Intercollège des psychologues

J’ai échangé vendredi après-midi avec les membres de l’Intercollège des psychologues de Midi-Pyrénées au sujet de l’accès au soin et de l’expérimentation dans certains départements du remboursement des séances de psychologie. Nous avons également parlé des dernières mesures mises en place par le gouvernement tel que le “chèque psy” qui permet aux étudiants de bénéficier gratuitement de trois séances chez un psychologue.

Rencontre avec le Délégué régional et le Délégué territorial de La Poste

J’ai échangé avec les délégués de La Poste afin de faire le point sur le département. Nous avons notamment évoqué le réseau France Service, les labellisations effectuées et celles à venir. La Poste participe pleinement à l’ambition du gouvernement de rapprocher les gersois des services publics dont ils ont besoin et à réduire la fracture numérique. Nous avons également évoqué le réseau postal dans le département, son accessibilité ainsi que les perspectives d’évolution du maillage. 

Dans les médias

Interviewé par La Croix sur les finances locales, à lire en ligne.

Un article sur mon projet de Cité des Mousquetaires à lire sur Presselib

Les commentaires de la presse à mon baromètre des finances publiques, dans La Gazette des Communes et Le Figaro.