Plan de relance : où en est-on dans le Gers ?

Qu’est-ce que le Plan de Relance ?

Tout comprendre : Plan de relance dans le Gers : L’État s’engage pour notre territoire

Le Plan de Relance est un investissement massif de l’État en faveur de notre département.
Depuis septembre 2020, il bénéficie pleinement au Gers et aux gersois. Il s’agit d’investissement en faveur de nos jeunes, de l’insertion, de l’emploi, de notre économie, de l’écologie ou encore de nos communes. Les mesures contenues dans le plan de relance sont concrètes et à destination de tous.

Grâce aux 100 milliards d’euros déployés par le Gouvernement sur l’ensemble du pays, nous préparons le France de 2030, une France plus durable, plus solidaire et plus compétitive.

Dans le Gers – Quel bilan au 1er janvier 2022 ?

Au 1er janvier 2022, 134 millions d’euros ont déjà été investis dans notre département.

Ces sommes ont été réparties dans les 3 volets du Plan de Relance : l’écologie, la compétitivité et la cohésion des territoires.

Au 1er janvier 2022, près de 56 millions d’euros ont été consacrés au volet écologie de France Relance dans le Gers, dont 18 millions pour accompagner la transition énergétique des bâtiments de l’État et des collectivités territoriales.

  • Rénovation énergétique des bâtiments de l’État et des collectivités territoriales

    Le Plan de Relance, ce sont 13,2 millions d’euros mobilisés pour 11 projets de rénovation des bâtiments de l’État pour un meilleur confort des usagers et des agents.
    Des bâtiments emblématiques de notre département sont concernés : le Tribunal Judiciaire, la cité administrative à Auch ou encore la caserne Laubadère.

    62 projets destinés à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments publics du bloc communal et des bâtiments des conseils départementaux ont été soutenus pour 4,6 millions d’euros.

    En tout, ce sont 80 projets qui ont été soutenus dans le Gers pour un montant d’environ 18 millions d’euros.

  • Rénovation énergétique des logements

    Le Plan de Relance intervient en soutien direct à des projets, mais également aux citoyens via une logique de guichet. Cet accompagnement à la rénovation énergétique a eu d’excellent résultats dans le Gers :

    Avec MaPrimeRénov, 2244 dossiers ont été soutenus pour 7 millions d’euros de subventions ;
    843 bonus écologiques ont été accordés pour l’achat d’un véhicule propre ;
    972 primes à la conversion ont été accordées.

  • Transition agricole

    France Relance accompagne les agriculteurs en matière de transition écologique.

    Dans le Gers, ce sont 508 dossiers qui ont été retenus dans le cadre du dispositif d’aide à la conversion des agroéquipements pour un montant de subventions de 6,8 millions d’euros.

    De plus, 171 dossiers ont été retenus au titre du plan de soutien de l’élevage pour un montant d’aide de 3,1 millions d’euros et 77 dossiers au titre du soutien dans l’investissement en matériel des grandes cultures, avec 1,5 millions d’euros versés.

    Enfin, le dispositif « Plantons des Haies » a permis la plantation de 20km de haies en finançant 25 projets à hauteur de 173 000 euros.

Le Plan de Relance, c’est un soutien fort à l’industrie gersoise.

Dès 2020, des appels à projet à destination des entreprises industrielles ont été lancé afin de relocaliser des projets industriels dans nos territoires, relocaliser la production dans les secteurs critiques pour l’économie française et soutenir la transformation écologique des secteurs automobile et aéronautique.

  • Soutien à l’industrie

    Six entreprises gersoises ont bénéficié de fonds dans le cadre de cet appel à projet visant à soutenir l’industrie dans nos territoires pour un montant total de 3,2 millions d’euros de subventions.

  • Fonds pour la modernisation du secteur aéronautique

    Six entreprises ont bénéficié des fonds pour la modernisation du secteur aéronautique à hauteur de 4 824 393 euros. Ce dispositif accompagne la transformation des entreprises vers une industrie digitalisée.

  • Industries du futur : 11 entreprises soutenues pour un total d’1 million d’euros.
  • Soutien aux abattoirs : soutien à Alliance Auch (444 884€) ; à Maison Garbay (57 000€) et à Canard d’Auzan (238 000€).
  • Fonds avenir bio : soutien à la SCA Gersycoop (628 423€) ; à Val de Gascogne en association avec Bio Val de Gers (325 478€).
  • Soutien à la filière bois : 648 000 euros d’aide à l’entreprise Gerscipal située à Seissan.
  • Relocalisation dans les secteurs stratégiques : SAS Gimbert à Fleurance pour un montant de 1 385 501€.
  • Les projets structurants pour le territoire, qui associent développement économique et valorisation du patrimoine, ont également été soutenus par la Dotation de Soutien à l’Investissement Local (DSIL) déployée spécifiquement dans le cadre de la Relance. C’est par exemple dans ce cadre que Plaimont a été soutenu pour la création d’un chai expérimental, permettant de travailler sur des cépages anciens propres au terroir gascon, associant recherche et développement, formation et patrimoine.
    33 entreprises du département ont bénéficié depuis 2020 de 13 millions d’euros d’aide dans ce cadre.
  • Baisse des impôts de production : dans le cadre de France Relance, et afin de renforcer l’attractivité de nos territoires, nous avons pris la décision de baisser de 20 milliards d’euros les impôts de production qui pèsent sur la compétitivité de nos entreprises.
    Dans le Gers, la baisse des impôts de production a permis à 1954 entreprises de retrouver près de 15,8 millions d’euros pour relancer l’investissement et se développer sur notre territoire.
  • Patrimoine : Le ministère de la Culture a déployé 160 millions d’euros sur 2021 afin de soutenir l’investissement dans les monuments historiques, les musées territoriaux, les archives et les équipements de spectacles vivants.

    En complément de ce soutien au patrimoine, la Dotation de Soutien à l’Investissement Local d’urgence intervient également pour soutenir les collectivités dans la réhabilitation de leur patrimoine.

    En tout, près de 2 millions d’euros ont été investis dans le soutien au patrimoine gersois.

  • 1 jeune 1 solution : Les jeunes sont au cœur du dispositif de relance mais aussi et surtout de soutien. Ils sont particulièrement impactés par la crise et ses effets collatéraux, tant sur le plan de l’accès à l’emploi que sur celui des études.

    Le Plan 1 jeune 1 solution permet d’apporter une réponse à chaque situation. Il renforce des dispositifs existants ayant fait leur preuve (garantie jeune) et en crée de nouveaux, comme l’aide à l’embauche.

  • Insertion et emploi : Un plan de 300 millions d’euros a été déployé en août 2020 en direction des près de 5 000 entreprises sociales inclusives (plus de 4 000 structures d’insertion par l’activité économique et 800 entreprises adaptées). Cela représente plus de 180 000 salariés en insertion et/ou en situation de handicap.

    Dans le Gers, 12 structures et 14 projets ont été soutenus pour un montant de près de 321 000€.

  • Soutien aux collectivités territoriales : Grâce au Plan de Relance, l’État est aux côtés des mairies, des intercommunalités gersoises et du département en soutenant leurs projets d’investissement local. 60 projets ont été soutenus au titre de la dotation de soutien à l’investissement public (DSIL) destiné à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments publics du bloc communal et des bâtiments des conseils départementaux pour 4,7 millions d’euros.

    France Relance contribue à la réduction des inégalités et à la lutte contre la fracture numérique en accompagnant 70 écoles élémentaires dans leur projet d’équipement. De plus, 30 porteurs de projets Gersois ont bénéficié de 5,4 millions d’euros de la part exceptionnelle de dotation o l’investissement local pour 16 millions d’euros d’investissement dans le Gers.

Comment bénéficier de ces mesures ?