L’essentiel de la semaine du 24 janvier 2022

Retrouvez ma newsletter hebdomadaire dans votre boîte mail tous les samedi matins avec du contenu exclusif
Pour ne rien manquer de mon actualité, inscrivez vous ici !

Chères Gersoises, chers Gersois,

Depuis que j’ai été élu en 2017, je m’emploie à agir pour notre département. En tant que député du Gers, il est crucial pour moi de vous rendre compte de mon travail. C’est pourquoi, comme chaque vendredi, je suis heureux de partager avec vous l’essentiel de mes actions de la semaine écoulée.

Cette semaine dans le Gers, la semaine a été riche de rencontres très intéressantes.

J’étais à l’AG2I à Auch, structure phare de l’insertion par l’activité économique. J’ai ainsi pu discuter avec Christophe Loizon, son directeur, et une jeune gersoise actuellement en service civique. Nous avons largement échangé sur les projets portés par la structure, ses activités et ses axes de développement.

Toujours sur la thématique de l’insertion et de l’emploi, j’ai aussi échangé avec l’équipe de direction de Cam Emploi 32. Cet organisme est en charge de la préparation, l’accompagnement, le suivi et le maintien dans l’emploi des personnes de handicap.

J’étais aussi cette semaine à plusieurs assemblée générale, notamment celle de la fédération des Cuma du Gers ainsi que celle de Saint-Mont. Deux assemblées générales où j’ai pu pleinement échanger sur les problématiques des agriculteurs et viticulteurs. C’était aussi l’occasion de constater de nouveau la passion de nos agriculteurs gersois.

Enfin, j’étais présent à la visite du Centre Hospitalier Intercommunal de Lombez Samatan avec Pierre Ricordeau, directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie. Nous sommes largement revenu sur les mesures du Ségur de la Santé qui ont bénéficié à l’hôpital. Plus de détails dans ces lignes.

A l’Assemblée Nationale, de nombreux textes portant des avancées sociétales majeures ont été votés.

J’ai également participé à la matinée des finances de l’Association des Intercommunalités de France. L’occasion de faire le bilan sur la situation des finances locales sur l’exercice 2021 et de faire des projections pour 2022. Je partage les inquiétudes des élus locaux et j’ai pris soin de répondre à chacune de leurs questions. Les perspectives pour l’année 2022 – après le rebond de 2021 – semblent favorables avec une augmentation de la capacité d’investissement des collectivités territoriales.

Retour sur ces événements et tous les autres qui ont rythmé la semaine écoulée.

👇


Jean-René Cazeneuve
Député du Gers

Tour du Gers

Journée à Plaisance

J’ai déjeuné avec Monsieur le Maire de Plaisance, Patrick Fitan et Monsieur Raymond Quereilhac, conseiller municipal. C’est une année riche en évènements et en célébration qui s’annonce pour la commune de Plaisance puisque les Plaisantains et Plaisantines vont célébrer les 700 ans de la bastide. Rendez-vous le 16 février pour l’inauguration des festivités !

Nous avons également évoqué différents dossiers au cours de ce déjeuner dont la rénovation de l’Église et de son clocher ainsi que l’ouverture du Centre de santé et de la réhabilitation de la caserne des pompiers. De beaux projets en perspective pour la commune. Je suis à la disposition du conseil municipal pour aider à l’avancement de ces dossiers.

Je suis également intervenu au collège Louis Pasteur de Plaisance auprès des élèves éco-délégués.

Merci à Monsieur le Maire, Patrick Fitan et Madame la Principale du collège Louis Pasteur, Madame Ravé de m’avoir invité à intervenir auprès des élèves de l’établissement.

Ces collégiens, déjà très engagés pour le développement durable et citoyen, m’ont posé des questions sur mon rôle de député au quotidien, mon parcours et le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Nous avons également discuté des avancées permises par la loi Climat et Résilience dont j’étais rapporteur général.

Je les félicite et les remercie de leur écoute et de leur intérêt.

Le tour du Gers continue !
Prendre rendez-vous par mail 👉 circo1.gers@gmail.com
Prendre rendez-vous par téléphone 👉 05 62 66 74 22

Dans le Gers

Interview de début d’année dans La Dépêche

👉 Retrouvez mon interview dans La Dépêche

Élection de Philippe Dupouy à la tête du Conseil Départemental du Gers

Cette semaine, Philippe Dupouy a été élu président du conseil départemental du Gers. Retrouvez ci-dessous mon communiqué en réaction 👇

Visite du centre hospitalier intercommunal de Lombez-Samatan avec Pierre Ricordeau, président de l’Agent Régionale de Santé d’Occitanie

Après la revalorisation des salaires record qui a bénéficié à plus de 5 000 gersoises et gersois professionnels de santé, le Ségur est un plan d’investissement historique en faveur des établissements hospitaliers gersois.

Le Directeur Régional de l’ARS Occitanie était aujourd’hui au Centre Hospitalier Intercommunal de Lombez-Samatan afin de présenter le projet de reconstruction de l’EHPAD ainsi que la réhabilitation de la partie sanitaire dans le cadre du Ségur.

En tout, 25 établissements de santé gersois ont été retenus dans le cadre des investissements du Ségur, permettant notamment la reconstruction de l’hôpital d’Auch, profitant au CH de Condom ou encore au Foyer d’Accueil Médicalisé Les Thuyas à Monferran-Savès.

Lutter contre la désertification médicale est l’une des priorités de la majorité parlementaire et du Gouvernement. Dans le Gers, il est primordial de garantir l’accès aux soins à tous.

Ainsi dans notre département, 17 millions d’euros ont été engagés pour permettre la restauration des marges d’exploitation des établissements de santé et 7 millions d’euros pour soutenir l’investissement dans le secteur médico-social pour un total de 24 millions d’euros.

Je me réjouis de ces apports historiques du Ségur dans le Gers, à la fois pour le personnel médical et paramédical et pour nos établissements de santé.

Échanges avec M. Jean-Pierre Musset, maire de Fustérouau

Je me suis rendu à Fusterouau, commune rurale de 130 habitants, pour rencontrer son maire, Monsieur Jean-Pierre Musset.

Nous avons discuté des problèmes d’urbanisme des petites communes rurales, du renouvellement nécessaire mais difficile des générations en agriculture et de la gestion de la crise sanitaire.

Au sujet du renouvellement des générations en agriculture, j’ai mis en avant les mesures prises depuis 2017 afin d’encourager et de faciliter l’installation des jeunes agriculteurs. La loi EGALIM promulguée en 2018 et la loi EGALIM 2 revoient la chaîne de valeur agroalimentaire au profit des agriculteurs, afin de les rémunérer plus justement. Avec France Relance, ce sont aussi 1,2 milliards d’euros qui sont investis pour moderniser les installations.

Je remercie M. le maire pour la richesse de nos échanges.

AG2I : Ateliers Gersois d’Innovation et d’insertion

Lundi, j’ai visité AG2I à Auch, structure de l’insertion par l’activité économique implantée depuis 1998. J’ai échangé avec Christophe Loizon, son directeur, ainsi qu’une jeune gersoise en service civique, au sujet de différents projets portés par la structure. En effet, celle-ci a été retenue dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt “PTCE émergents”. Ils m’ont présenté les différentes activités et les axes de développement. Véritable outil pour développer des projets coopératifs économiques, innovants et solidaires à l’échelle d’un territoire, les Pôles Territoriaux de Coopération Économique donnent un cadre légal et financier à des solutions locales, imaginées par les acteurs du terrain, pour répondre à des problèmes locaux et créer des synergies entre acteurs économiques. 

Afin de poursuivre et d’encourager le développement des PTCE, un appel à manifestation d’intérêt « permanent » est lancé depuis décembre dernier. AG2I s’est naturellement positionné sur cette seconde phase afin de parfaire leur projet. 

J’apporte tout mon soutien à cette SIAE et suivrai leur dossier avec grande attention. Je tiens également à remercier Christophe Loizon ainsi que ses équipes pour leur dévouement et leur travail quotidien afin de garantir à tous un accès à l’emploi.

Cap Emploi

J’ai échangé avec l’équipe de direction de Cap Emploi 32, dont sa directrice Madame Ozdemir ainsi que son président, Philippe Laforgue. Cap Emploi est un organisme chargé de la préparation, de l’accompagnement, du suivi durable et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Actuellement, un rapprochement est en cours avec Pôle emploi pour un lieu d’accompagnement unique, je suivrai les modalités de sa mise en œuvre dans le Gers auprès des deux organismes. 

Pour rappel, plusieurs mesures ont été prises afin de mieux accompagner et soutenir dans leur quotidien les personnes en situation de handicap dont la prime à l’embauche à hauteur de 4000 €, l’augmentation de l’AAH, le forfait habitat inclusif et l’Aide à la vie partagée ou encore l’évolution dans la PCH parentalité fournissant une aide matérielle et financière. 

Je remercie les équipes de Cap Emploi 32 pour leur mobilisation quotidienne afin de garantir, à tous, un accès à l’emploi. 

Assemblée générale des vignerons de Saint Mont

J’ai tenu à être présent ce jeudi à l’Assemblée générale des vignerons de Saint-Mont à Plaisance. Les vignerons ont subi des pertes importantes l’année dernière suite aux gelées tardives. Grâce au Fonds d’urgence Gel, l’État s’est mobilisé à leur côté pour les indemniser, et ce à hauteur de 750 000 euros dans le Gers. La multiplication des risques climatiques est un risque aujourd’hui pour notre viticulture. Les vignerons du Saint-Mont et la coopérative de Plaimont ont bien démontré qu’ils savent s’adapter et innover pour y faire face. 

Pour les accompagner dans cette démarche, nous avons voté à l’Assemblée nationale un projet de loi portant réforme des outils de gestion des risques climatiques en agriculture. Grâce à ce régime universel d’indemnisation des risques climatiques, tous les agriculteurs bénéficieront de l’intervention de l’État en cas d’aléas exceptionnels.

Je remercie Marc Ducourneau, président de Saint-Mont de m’avoir invité à participer à cette assemblée générale. Toutes mes félicitations également à Olivier Dabadie, nouveau président de Plaimont qui succède à Joël Boueilh. 

Assemblée général de la fédération Gersoise des Cuma

Ce vendredi, j’étais à l’assemblée générale des CUMA du Gers.

Vus les défis climatiques actuels et le coût des investissements en matériel agricole, le modèle des CUMA fondé sur le partage d’expérience, de formation et des équipements n’a jamais été aussi pertinent.

France relance accompagne à ce titre les agriculteurs dans leur conversion: dans le Gers, 508 dossiers ont été retenus dans le cadre du dispositif d’aide à la conversion des agro-équipements pour un montant de subventions de 6.8 millions d’euros, 77 dossiers au titre du soutien dans l’investissement en matériel des grandes cultures avec 1,5 millions d’euros versés.

Immersion à la gendarmerie de Mirande

J’ai passé une matinée avec les gendarmes de la gendarmerie de Mirande pour une journée d’immersion dans leur quotidien.

Je tiens à les remercier pour leur pédagogie et leur patience. Cet aperçu de leur travail de tous les jours n’a fait que renforcer mon respect pour ces forces de l’ordre qui veillent à la sécurité des gersois.

A l’Assemblée Nationale, nous avons renforcé les moyens dédiés à la gendarmerie pour améliorer la sécurité de tous les Français. Nos efforts doivent cependant continuer.

Prise de fonction du nouveau secrétaire général de la préfecture du Gers

La secrétaire générale de la préfecture du Gers Edwige Darracq a quitté ses fonctions cette semaine.
Je tiens à la remercier pour son travail au bénéfice du Gers, en particulier pour son pilotage du plan de relance qu’elle a mené avec talent et énergie.

J’étais à la cérémonie de passation avec son successeur, Jean-Sébastien Boucard. Je lui souhaite la bienvenue et beaucoup de réussite dans ses nouvelles fonctions.

À l’Assemblée Nationale

Table ronde « finance » de l’association des Intercommunalités de France

Mercredi, j’étais invité par l’association des intercommunalités de France dans le cadre de leur matinée sur les finances publiques.

La table ronde à laquelle j’ai participé visait à faire le point sur les ressources des collectivités territoriales (régions, départements, intercommunalités, communes). 

J’ai dressé le bilan de l’impact de la crise sanitaire sur les collectivités et leurs finances, sur la base des travaux que je mène depuis l’été 2020 et les différents baromètres que j’ai publiés.

J’ai également répondu aux questions des élus, dont je partage les inquiétudes.

Les chiffres montrent que l’impact de la crise sur les finances locales a été limité. Les premiers chiffres dont nous disposons en clôture de l’exercice 2021 montrent une amélioration nette de la situation des finances locales, et des perspectives favorables pour 2022. Bien que nous devons rester prudent, la situation s’annonce meilleure.

C’est à mettre au crédit de la résilience des finances locales, du sérieux des élus locaux et du soutien massif de l’État envers les collectivités.

Le budget pour 2022 voté à l’Assemblée consacre et pérennise ce soutien aux collectivités territoriales. En 2022, l’ensemble des transferts financiers de l’État aux collectivités territoriales s’élève à 105,5 milliards d’euros. 

Je remercie Sébastien Martin, président de l’AdCF ainsi que tous les élus pour ce débat.

Audition de Bruno Le Maire et Olivier Dussopt en commission des finances

Cette semaine, la commission des finances a auditionné – pour la dernière fois du mandat – le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire ainsi que le ministre délégué aux Comptes Publics Olivier Dussopt.

Cette audition portait sur le bilan de l’exercice des comptes pour l’année 2021. Et ce bilan est très positif !

  • 7% de croissance (une des meilleures de la zone euro)
  • Taux d’emploi le plus élevé depuis 50 ans pour les 16-64 ans
  • 1 million d’emplois créés en 5 ans
  • 20 milliards d’euros supplémentaires de recettes fiscales qui seront intégralement consacrés à la réduction du déficit et de la dette publique.
Adoption de la proposition de loi interdisant les thérapies de conversion

Cette semaine, nous avons adopté à l’unanimité la proposition de loi visant à interdire les thérapies de conversion.

Ce texte va permettre de sanctionner les pratiques intolérables qui visent à tenter de changer de force l’orientation sexuelle d’une personne. Ces pratiques doivent cesser.

Proposition de loi relatif à la restitution de biens culturels aux propriétaires victimes de persécutions antisémites

L’Assemblée Nationale a adopté une loi permettant de renforcer nos efforts dans le cadre de la réparation des persécutions et spoliations antisémites infligées pendant la Seconde Guerre Mondiale.

👉 Tout savoir

Proposition de loi relative au choix du nom

Nous avons adopté la proposition de loi permettant de choisir le nom issu de la filiation : une loi qui simplifie notre droit, pour plus d’égalité.

Cette loi répond aux attentes de nombreuses Françaises et nombreux Français confrontés à des difficultés administratives liées à une différence entre le nom d’un enfant et celui d’un parent, ou soucieux d’ajouter à leur nom celui du parent qui ne leur aurait pas été donné à la naissance.

👉 Tout savoir