Point d’étape – Dépenses du Député


Parce qu’il s’agit d’argent public et que la transparence a toujours été le fil conducteur de mon action politique, je vous présente ici un point d’étape à fin décembre 2020 de mes dépenses dans le cadre de l’exercice de mon mandat de député.

Les 3 dotations dont je dispose doivent me permettre de couvrir mes frais de mandat et ceux de mes collaborateurs, dans le Gers et à l‘Assemblée Nationale.

  • La Dotation Matérielle de Député :
    • Enveloppe de 18 950 euros / an.
    • Permet de financer les dépenses de taxi, VTC, moto-taxi, vélo-partage, les frais de courrier, d’affranchissement mais aussi les forfaits téléphoniques du député et de ses collaborateurs.
    • Depuis le début de mon mandat, je dépense en moyenne chaque année 10 000 euros.
    • Je devrais rendre au trésor public, en fin de mandat, autour de 50 000 euros
  • Le Crédit d’équipement Téléphone et informatique :
    • Enveloppe pluriannuelle de 17 050 euros pour l’ensemble du mandat.
    • Permet de financer les dépenses liées aux équipement (achetés ou loués) ou solutions bureautiques, informatiques, téléphoniques ou multimédias, la création de sites internet ainsi que les prestations associées (formation, hébergement, maintenance). Également, cette enveloppe permet de financer les frais d’envoi des « Lettre aux Gersois » que j’adresse chaque année à l’ensemble de mes concitoyens en circonscription.
    • Depuis le début de mon mandat, je dépense en moyenne chaque année 3500 euros.
    • A la fin du mandat, le solde de l’enveloppe sera proche de 0 euros.
  • Allocation de Frais de Mandat (AFM) :
    • Enveloppe de 5700 euros / mois
    • Les frais de mandat doivent, pour chaque député, être en lien direct non seulement avec sa qualité mais aussi avec l’exercice de son mandat parlementaire et de son indissociable activité politique. Ils permettent de fiancer les moyens de transports (voiture, essence, assurance, parking, taxis…), la permanence parlementaire (loyer, chauffage, assurance, papeterie…), les repas à l’Assemblée Nationale, les abonnements presse, les frais de représentation…
    •  Depuis le début de mon mandat, je dépense environ 4700 euros /mois
    • Je devrais rendre au trésor public, en fin de mandat, entre 50 et 60 000 euros

Je reviendrai en fin de mandat vers mes concitoyens pour le bilan complet de mes dépenses.